M83

IMG_2629
Mr Anthony Gonzales au repos  

 idhfjkhdjhfkjsdjfhsdfhkjsdfkjsdjkfsjkdgjksdjkfjsdhkgjfskdjhfgkjshdjkfhkjsdhkfjdsjkfhkjsdhjkfksdjhfkj

M83-Before_the_Dawn_Heals_Us coverLe vent du Sud frappe l’Ouest

Le boss du label Goom me propose une audition pour M83. OK,OK.

Me voilà donc avec mes deux compères Ludovic Morillon, batteur (Prohibition, NLF3) et Philippe Thiphaine (Heliogabale), guitariste, en studio de répé avec assis en face de nous Anthony Gonzales, désormais leader solo de M83 et le dénommé boss.

Les séquences de quelques morceaux tournent, à nous de jouer dessus. Je dois dire que je n’ai pas touché à ma basse depuis longtemps, je me sens bien rouillé ; d’un autre côté j’ai l’habitude de jouer avec Ludo et je connais bien le jeu de Philippe, çà aide. Ils nous demandent maintenant de faire une impro, ok, cool, assez bruitiste. On sort. Je croise un bassiste qui ne m’est pas inconnu, la règle du jeu de l’audition. Est-ce que çà l’a fait ? Impossible présentement de le dire. C’est fait, voilà tout.

Quelques jours passent…

Coup de fil du boss : c’est good pour nous trois ; c’est çà qu’ils ont aimé, nous sachant proches humainement et musicalement, ça va être cool….

Répés à Paris.

Départ aux USA, une première pour nous tous et un rêve qui se réalise, les petits français aux States !

Retour dans la vieille Europe pour une série de concerts.

Re départ pour les USA avec un changement de line up, nouvelle place occupée à la batterie par Loic Morin. On arrive à Houston, Texas, l’ouragan Katrina est là pour nous accueillir, on doit évacuer la ville, direction Austin. 24 heures pour parcourir environ 250 miles ; des files de voitures sous le cagnard texan, pénurie d’essence, d’eau, de nourriture, les stations d’essence barricadées, aucun secours en vue, l’exode.

L’expérience M83! Musicale et humaine certes, mais pas que… des milliers de kilomètres parcourus dans l’immensité de l’espace américain, dans un petit van pas vraiment confort, des images de tous ces incroyables paysages, cette rencontre avec le public américain dans des clubs usés par tant de musique jouée, nous les petits français, jouant durant cette tournée ‘Before The Dawn Heals Us’ une musique encore très emprunte de noise, avec ses couches de synthés et les envolées vocales d’Anthony Gonzales, en apesanteur, à la découverte de nouvelles galaxies…un rêve que j’avais ado et qui prend forme.

 

ilovem83.com