MPB3

02top_band_back_Dsc_0032 crop 2

Stéphane Bouvier (guitare,chant), Cyril Bilbeaud (batterie), Viviane Morrison (basse)

hghhgjhggghjghhggkhjhjkjkjhkjhkjhkjhjkhkjhkjhkjhjkhkjhkjhkjhkjhkjhkjhjkhjkhkjhkjhkjhjhkjhkjhkjhj

Music played by three

J’avais quelques accords dans ma besace, des mélodies de voix et des textes, je me suis donc dit et pourquoi ne pas en faire des chansons. J’ai toujours adoré le jeu et les idées de Vivian Morrison qui officiait à la basse avec le groupe Héliogabale alors je lui présenté les morceaux, il les a aimé et le projet est né. Aussi simple que ça. On a travaillé tous les deux pendant un certain temps à déconstruire, reconstruire, peaufiner les structures, les harmonies…et puis faire du rock sans batterie c’est un peu comme cuisiner sans beurre ou huile d’olive, ça n’a pas le même goût, ou sans sel et poivre, ça manque de peps. On a donc contacter Cyril Bilbeaud, que j’avais déjà rencontré à l’époque de son groupe Sloy et d’un autre projet comme Versari. On avait en commun des goûts musicaux comme le jazz des années 60 des groupes de rock comme The Clash, Gang Of Four, The Fall. Cyril est un batteur très solide, qui frappe fort, précis, il est inventif mais sait rester simple et efficace, quoi de mieux pour un trio rock ! On enregistre une première démo, le chant est en anglais, puis une deuxième ou je m’essaye au chant en français, le complexe de la langue qui n’est pas mienne. On fait quelques concerts. La difficulté réside surtout dans la disponibilité de chacun, Cyril est un homme très occupé. On a tous envie d’avancer, de donner corps au projet mais on arrive de moins en moins à se retrouver pour composer et répéter. Alors malheureusement on s’essouffle et on décide de mettre fin au trio, on se sépare de Cyril. Ça a été un moment douloureux et pas très bien vécu. On reste en duo pendant un temps, on est un peu perdu, on ne sait plus trop ou aller, on a envie de tenter d’autres choses musicalement, de redonner un second souffle au projet, d’abandonner un peu le côté trop rock, c’est alors que rentre en scène Guillaume Eluerd, un copain musicien, très doué, qui a déjà auto produit plusieurs beaux albums de tendance pop ou électro. Nous voilà donc dans un travail de relifting des morceaux puis la recherche de nouvelles idées. L’orientation musicale change, moins rock, plus d’ambiance, j’arrête de chanter (c’est mieux pour tout le monde !) et c’est Guillaume qui prend la relève (c’est un vrai chanteur lui !). Mais du coup je sens mes compositions me filer entre les doigts et celles de Guillaume prendre de plus en plus de poids, petite crise d’égo qui me fait perdre pied et le projet s’en va vers sa petite mort. Il aura été bien difficile de jouer cette musique à trois. Music Played By Three ou l’impossible trio.

 

myspace.com/musicplayedbythree