Elliott Armen


 

- déjà musicien !

– déjà musicien !

Ça remonte à loin…

Quand j’ai rencontré Elliott pour la première fois il n’était qu’un enfant ; dans un lieu insolite : un tour bus, lorsque je travaillais en tant que musicien avec son père, Yann Tiersen. Puis nous nous sommes revus, au gré des tournées, des vacances, de soirées, l’enfant grandissait… Puis vint l’âge de l’adolescence, avec une réelle envie de jouer de la guitare alors  je suis devenu son professeur ! Il était doué ! Puis chacun sa route.

Le présent se souvient…

Puis un appel, comme impromptu ! Cela faisait longtemps que je n’avais pas eu de ses nouvelles et à part le fait que l’on se croisait comme ça au hasard de la vie, je n’aurais pas vraiment imaginé l’avoir au bout du fil. Une discussion du genre : comme si on ne s’était jamais perdu de vue… Il me raconte qu’il a la matière pour enregistrer son premier album et me propose de le réaliser. Il m’envoie une démo : le coup de foudre pour ses chansons folks pleines de saveurs et d’émotion, de simplicité, et d’une voix habitée.

On se retrouve donc en studio, à l’Eskal, à Ouessant. Dix jours intenses d’enregistrement, portés par les beautés sauvages de l’île, la mer, le vent…

Du temps passe…

Paimpol, chez moi dans mon home-studio, avec Elliott pour quelques jours d’arrangements.

Du temps passe…

Je mixe les chansons et retour d’Elliott pour finaliser l’album.

Du temps passe…

Nous voilà à Bordeaux pour la touche finale chez A/D Mastering.

Le présent du futur…

Un premier album, touchant, profond, sans fioritures, aux ambiances folks modernes : de la guitare du piano, quelques touches de synthé, des choeurs, une voix magnifique de présence et de sincérité et c’est tout.

Si seulement toutes les réalisations d’album pouvaient être de la qualité de celle-ci : juste le bonheur d’épauler un artiste de talent, une personnalité rare de curiosité, d’échange, d’écoute, d’allant, de simplicité.

Elliott l’enfant qui est devenu grand…

https://www.facebook.com/ElliottArmen